[OVERTIME] KB SHARP NOUS PARLE DE L'APRÈS !

08 oct 2021

 

Après une longue et belle carrière en LFB, KB Sharp a décidé de prendre sa retraite sportive.

Pour l’occasion, elle a accepté de répondre à nos questions et de partager avec nous son plan de reconversion et ses futurs projets.

 

Cette saison 2020-2021 était la dernière pour toi. Dans quel état d’esprit es-tu ?

 

J’ai un très bon état d’esprit, même si j’ai arrêté plus tôt que j’avais prévu, j’ai quand même fait la carrière que je voulais donc je suis contente. Et de plus, j’attends un heureux événement, donc c’est que du bonheur ! 

 

As-tu pris le temps de préparer ta reconversion pendant ta carrière professionnelle ? 

 

J’ai pris le temps de préparer ma reconversion pendant ma carrière en faisant un bac +4 dans la justice criminelle et un Master 2 en sécurité de l’intérieur et management des urgences. Mais c’était pour les États-Unis ces diplômes. Deux ans avant la fin de ma carrière, j’ai rencontré mon conjoint, et je n’avais pas vraiment préparé la fin car je voulais continuer à jouer. Mais avec ma grossesse et le congé maternité, je vais avoir le temps de me préparer encore pour une vie en France.

 

Quels sont tes projets pros à venir ?

 

Mon prochain projet, c’est de devenir maman ! Je me concentre beaucoup sur ça en ce moment, pour être prête pour l’arrivée de ce petit bout de chou.

J’ai prévu de passer le TEFL pour pouvoir enseigner l’anglais par des cours particuliers et je veux passer mon diplôme de coach et préparatrice physique. Enfin, avec mon conjoint, on a lancé une entreprise de location de VTT à Sancerre, donc je l’aide à nous faire avancer aussi. 

 

Aurais-tu un message à transmettre sur l’importance de préparer sa reconversion lorsque l’on est une joueuse en activité ?

 

Je trouve que c’est très important de préparer la reconversion au plus vite quand on est joueuse de haut niveau. Déjà, parce qu’on ne sait pas combien de temps va durer notre carrière et c’est bien d’avoir un Plan B juste au cas où. Puis, c’est mieux d’arriver en fin carrière en sachant qu’on est prête pour l’après-carrière.

 

Une question un peu en parallèle, mais il est vrai que tu mets fin à ta carrière avec une très bonne nouvelle puisque tu as annoncé l’arrivée d’un futur bébé très prochainement. Comment te sens-tu ? 

 

C’est vrai que je voulais continuer ma carrière un peu plus, mais je ne pouvais pas rêver d’une meilleure fin de carrière que ça. Être maman est vraiment la meilleure chose qui puisse arriver à une femme, et je me sens chanceuse, surtout à mon âge, de pouvoir le faire. 

Ce n’était pas du tout prévu, et dans mon cas, je trouve que c’est trop bien car c’était une grosse surprise qui me remplit de beaucoup de bonheur ! 

J’ai une grossesse très agréable, je n’ai pas eu de symptômes embêtants comme la nausée, et je fais tout ce que je veux. Je continue à faire du vélo, et j’ai commencé à nager pour me maintenir en forme. 

C’est vraiment impressionnant de voir mon corps se transformer et de savoir qu’il y a un être dedans. En plus, je le sens bouger maintenant, donc je sais qu’il est là !

 

À la base, je voulais privilégier ma carrière avant de penser à fonder une famille, car je voulais aller le plus loin dans ma passion. Toutefois, je savais que je prenais des risques car je ne suis pas toute jeune et c’est plus dur de tomber enceinte avec le temps. Du coup je trouve que mon plan a marché, et je ne pouvais pas rêver mieux pour ma vie ! En plus il sera un vrai franco-américain, donc je suis très fière.

 

Est-ce que tu penses que le sujet est aujourd’hui plus ouvert dans le milieu du basket ?

 

Je trouve que le sujet de grossesse commence à être plus ouvert dans le milieu du basket, mais ça reste loin d’être un événement normal quand on est basketteuse ou athlète de haut niveau. C’est triste car quand j’ai appris que j’étais enceinte, j’ai eu 5 minutes d’émotion forte avant de penser à comment j’allais annoncer ça à Mondeville, où j’avais décidé de jouer précédemment. Mais ils l'ont tellement bien pris, et ont été très heureux pour moi. Ça m’a tellement rassurée ! Je sais que ce n’est pas tout le temps comme ça malheureusement. Il faut encore du travail avant que ce sujet soit un fait normal qui peut arriver avant une saison ou pendant. 

 

Que peut-on désormais te souhaiter pour la suite ?

 

Je pense qu’on ne peut pas me souhaiter plus car j’ai eu une longue carrière et là j’attends la plus belle chose du monde !  

Je remercie infiniment la France pour tout ce que j’ai appris, pour tout ce que j’ai vu, et pour toutes les belles rencontres que j’ai pu faire. 

 

Nous te remercions pour cette interview et te félicitons pour cette belle carrière sportive et pour l'heureux évènement à venir ! 

Nous te souhaitons beaucoup de réussite dans tous tes nouveaux projets KB ! 

 

Afficher toutes les actualités