Accord entre le SNB et la LNB, l'appel à la grève levé

17 juin 2021

 

Après plusieurs jours d’échanges, un accord a été trouvé entre la LNB et le SNB. 

 

Cet accord fait suite à une double mobilisation des joueurs qui a débuté en date du 20 mai 2021. 

Pour rappel, un courrier, signé par les 18 capitaines de la Jeep Elite, avait été envoyé à l’ensemble des acteurs du basket français afin d’alerter sur les conditions de fin de championnat et demander l’annulation des phases finales. 

Parmi les principales préoccupations, l’intégrité physique des joueurs qui ont vécu une saison à rallonge avec des blessures à répétition depuis ces dernières semaines. 

 

Les phases finales ont toutefois été maintenues sous un nouveau format (le Final 8 changé en Final 4 avec des 1/4 de finales).

 

C’est pourquoi, l’ensemble des joueurs de la Jeep Elite ont décidé de lancer un appel à la grève. 

 

Amara Sy, Président du SNB, nous explique : 

« La saison a été longue et intense pour nous tous. 

Il était urgent de pouvoir remettre au centre du débat l’intégrité physique des joueurs. Nous avons décidé de nous mobiliser au travers cette action afin de faire entendre nos inquiétudes ».

 

Après une première réunion ce lundi 14 Juin et plusieurs jours d’échanges, un accord a finalement été trouvé avec la LNB. 

 

Pour Amara, le succès de cet accord est principalement la conséquence d’un vrai dialogue avec la LNB : 

« Même si une telle démarche ne fait plaisir à personne, cette mobilisation était nécessaire pour que nous soyons écoutés. Les joueurs ont regretté que l’alerte envoyée quelques semaines plus tôt n’ait pas été suffisamment considérée par la LNB.

Pour les phases finales, nous savons que les solutions sont très difficiles à trouver car les blessures se sont enchainées et certains effectifs sont déjà décimés. 

Nous sommes donc conscients que cette fin de saison reste ce qu’elle est mais nous avons finalement pu débloquer cette situation à partir du moment où les joueurs se sont sentis entendus et soutenus et que des mesures ont été prises pour nous préserver, notamment pour les prochaines saisons. 

Désormais, nous allons faire ce que nous pouvons, avec les armes que nous avons, pour finir au mieux ces phases finales ».

 

De nouvelles mesures qui devraient s’appliquer sur du court, moyen et long terme comme le précise le Président du SNB : 

« Le travail collaboratif de ces derniers jours a été très constructif. 

Tout d’abord, nous aurons la présence renforcée de staffs médicaux lors des phases finales et des dispositifs de récupération seront mis à notre disposition (cryogénie). 

De plus, le début de la saison sportive sera décalé au 1er octobre afin de nous accorder plus de repos puisque les convocations en club ne seront possibles qu’à partir du 17 août. 

Enfin, il a été décidé que, pour les saisons à venir, nous ne pourrons être convoqués pour la reprise en club, que 6 semaines, au plus tôt, avant le premier match de championnat. 

Ce sont des avancées importantes pour nous puisque la durée de l’intersaison sera notamment allongée et permettra une meilleure récupération ».

 

Pour conclure, Amara rappelle que la LNB a proposé au SNB des modifications au sein de la gouvernance : 

« Dès la saison prochaine, le SNB aura plus de poids au sein du Comité Directeur et de l’Assemblée Générale de la LNB.

Le SNB sera également invité aux réunions du bureau LNB. Nous sommes satisfaits de ces propositions qui vont permettre aux joueurs d’occuper une place plus importante au sein des instances de la LNB. Nous espérons qu’ainsi nous pourrons éviter d’en arriver à des actions aussi fortes ». 

 

L’appel à la grève a ainsi été levé par le SNB. 

 

Afficher toutes les actualités