[OVERTIME] Antoine Liorel se dirige vers de nouveaux challenges !

10 juil 2020

 

À 31 ans et après avoir joué 10 ans dans le circuit pro, Antoine Liorel a décidé de se consacrer à de nouveaux projets. 

De la préparation à sa reconversion à sa décision de mettre un terme à sa carrière, il revient pour nous sur les démarches réalisées et celles à venir pour atteindre son nouvel objectif.

 

Bonjour Antoine, cette saison 2019-2020 était la dernière pour toi. Dans quel état d’esprit es-tu ?

  

Très confiant et serein en l'avenir. La perspective de nouveaux challenges est stimulante pour moi. Sportivement, il est certain que j'aurais aimé finir sur les playoffs de N1 plutôt que sur un confinement mais la vie est ainsi faite. Cela n'enlève pas les 15 années passées que j'ai eu la chance de vivre. 

 

As-tu pris le temps de préparer ta reconversion pendant ta carrière professionnelle ?

 

Oui, cela fait quelques temps que j'envisage cette reconversion. J'ai fait un bilan de compétences et commencé des formations, notamment grâce au partenariat mis en place avec le SNB et la plateforme de E-learning Capsules de compétences. 

Après, tout s'est un peu accéléré grâce/à cause du confinement.

De plus, le club d'Avignon où j'étais est passé à un autre projet. Le président avec qui j'étais pendant 5 ans a décidé de se retirer et les nouveaux dirigeants ont décidé de changer 9 joueurs sur 10. J'ai pu donc me projeter complètement dans mon nouveau projet. 

 

Justement, peux-tu nous en dire plus sur ce nouveau projet ?

 

J'ai réussi les tests d'admission pour rentrer en école à Avignon et je vais intégrer le Bachelor Chargé d'Affaires en Immobilier. Cela va être un retour sur les bancs de l'école et me permettre de me professionnaliser dans ce secteur que j'affectionne. J'envisage de poursuivre mes études ensuite sur un master dans l'objectif de faire du conseil en investissement immobilier. J'ai hâte de commencer cette nouvelle vie !

 

Une nouvelle vie commence pour toi mais tournes-tu complètement la page avec le basket ?

 

Quand tu commences le basket à 5 ans, comme j'ai pu le faire, c'est difficile de tourner la page complètement. Cela était et restera ma passion. J'imagine que je retournerai au basket d'une manière ou d'une autre mais aujourd'hui, j'ai envie et j’ai le besoin de voir autre chose pour mon enrichissement personnel et professionnel.

 

Aurais-tu un message à transmettre sur l’importance de préparer sa reconversion lorsque l’on est un joueur en activité ?

 

Mes anciens coéquipiers en sont témoins, chaque année j'ai essayé au maximum de discuter avec eux sur l'ouverture d'esprit et la curiosité qu'il faut avoir pour d'autres milieux professionnels ou d'autres univers. C'est un métier extraordinaire qu'on a la chance de pratiquer, mais cela reste un métier précaire. Il est primordial de réfléchir à la suite de sa vie pour se sécuriser et anticiper les déconvenues. S'enrichir d'autres personnes, d'autres expériences et d'autres milieux est essentiel. Il faut cultiver son ouverture d'esprit pour se permettre d'avoir une transition sereine. Un bilan de compétences peut aussi permettre de prendre du recul sur qui on est, ses compétences transversales et révéler des secteurs de reconversion.

 

Que peut-on désormais te souhaiter pour la suite ?

 

A court terme une belle vie d'étudiant et à moyen terme une vie aussi excitante que j'ai eu la chance de vivre avec le basket !

 

Vous souhaitez vous aussi vous former ou préparer votre reconversion? 

Contactez Jesse Delhomme : j.delhomme@snbasket.com

 

Afficher toutes les actualités