[OVERTIME] Pierric Poupet nous raconte ses projets d'après-carrière

19 juin 2020

 

Après 18 saisons en LNB, Pierric Poupet a décidé de prendre sa retraite sportive.

Pour l’occasion, il a accepté de répondre à nos questions et de partager avec nous son plan de reconversion et ses futurs projets.

 

Tu viens tout juste de décider de mettre un terme à ta carrière de basketteur professionnel dans des circonstances assez particulières, dans quel état d’esprit es-tu ?

 

Je regarde devant. Les circonstances sont ce qu’elles sont et j’ai envie d’y voir une opportunité. Les conditions n’étaient plus réunies pour que je continue à jouer au niveau professionnel, et je me sens prêt à m’investir dans d’autres projets. C’est donc le bon moment pour moi de prendre du recul. J’ai la chance d’avoir connu une carrière de joueur longue et enrichissante. C’est dans l’ordre des choses d’y mettre fin.

 

Avais-tu déjà projeté une fin de carrière lors de la fin de cette saison et commencé à travailler sur ton projet de reconversion pendant ta carrière pro ?

 

Non, mon intention n’était pas d’arrêter de jouer tout de suite. Je me pose régulièrement la question depuis 2-3 ans, ai-je encore l’envie, la passion, l’énergie nécessaire et la forme physique pour continuer ? La réponse est oui. Mais pour différentes raisons, le sort en a décidé autrement.

 

J’avais anticipé malgré tout puisque je me suis inscrit à la formation au DES en janvier dernier. Celle-ci m’amènera, je l’espère, à valider le diplôme d’entraîneur professionnel d’ici la fin de saison 2020-21 et m’ouvrira des perspectives. C’est dans la continuité du processus que j’ai entamé il y a 5 ans en passant les différents diplômes d’entraîneur sportif. Je suis aussi passionné par l’humain, le management et la communication entre les personnes, donc je m’intéresse de près à tout ça.

 

As-tu déjà un projet bien déterminé d’après-carrière ? Quels sont tes nouveaux challenges ?

 

Je veux transmettre et mener à bien des projets. On verra ce que la vie me réserve, je prends les choses étape par étape. 

La première est de continuer à me former tout au long de la saison prochaine et prendre du plaisir à transmettre aux jeunes U18 dont j’aurai la charge. 

Dans le même temps, je veux consolider le travail que j’ai entrepris depuis 3 ans au sein du club de Denain autour de la formation du joueur. Nous avons une politique de formation et de transmission qui évolue de façon très positive, autour de convictions communes en plaçant le joueur au centre de son projet. Je souhaite aller plus loin encore dans cette direction, avec l’aide des référents qui s’investissent sur chaque catégorie d’âge. Pour mener à bien ce projet-là, j’ai accepté le rôle de directeur du pôle Jeunesse et Formation pour la saison à venir. Voilà pour la partie « basket ». 

J’ai également commencé à intervenir en entreprise dans un rôle de coach/consultant. L’expérience est très enrichissante. Elle m’a confirmé que les compétences relationnelles, managériales et les soft skills acquises dans une carrière de sportif professionnel pouvaient apporter beaucoup à une entreprise en recherche de développement. Je suis d’ailleurs en discussion avec l’une d’entre elles pour collaborer de façon plus précise tout au long de l’année. 

 

Un conseil à donner sur la formation et/ou sur la préparation de sa reconversion aux joueurs toujours en activité ?

 

Il me semble important de faire un travail sur soi tout au long de la carrière. Apprendre à se connaître en profondeur, c’est en grande partie ce qui déterminera les orientations d’après carrière. Bien sûr, il y aura toujours un besoin de diplôme et/ou de compétences techniques spécifiques au futur emploi. Mais préparer une reconversion sans savoir qui on est, ce qui nous anime et nous amènera à être performant au quotidien, peut s’avérer être une perte de temps. Pour le reste, je crois qu’il n’y a pas de parcours idéal et je me garderai bien de donner des conseils à qui que ce soit sur les démarches à effectuer puisque je suis moi-même en pleine phase de reconversion. 

Je préfère souhaiter bonne chance à tous les futurs joueurs en fin de carrière, et dire à ceux qui ont du temps libre de lâcher la console et les programmes de divertissements. Il y a tellement de choses à apprendre et à vivre !

 

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

 

D’être encore plus épanoui dans ma nouvelle vie professionnelle, de continuer à apprendre tous les jours, et bien sûr, en priorité, que les miens restent en bonne santé et auprès de moi.

 

Nous te remercions pour cette interview et te félicitons pour cette belle carrière sportive. 

Nous te souhaitons beaucoup de réussite dans tous tes nouveaux projets ! 

 

Vous souhaitez vous aussi vous former ou préparer votre future reconversion ? 

Contactez Jesse Delhomme

Afficher toutes les actualités