Jesse DELHOMME nouveau responsable réseau joueurs et relations collectives

01 août 2019

C'est officiel, Jesse DELHOMME rejoint le SNB à partir d'aujourd'hui, suite au départ de Quentin JEGOU à la fin du mois de Juillet . Celui-ci a décidé de changer d'orientation professionnelle et va maintenant travailler pour le club de l'ALM Evreux. 

Jesse DELHOMME n'est pas un inconnu du SNB puisqu'il était jusqu'à présent membre du Comité Directeur et que dans le cadre de ses missions d'élu, il représentait notamment le SNB au sein de la commission des agents sportifs de la FFBB. 

Une décision qui peut sembler surprenante pour celui qui avait encore réalisé une belle saison sportive avec l'équipe de Saint-Vallier, ratant de peu la montée en Pro B à la fin de saison. Il nous en dit plus sur les raisons qui l'on décidé à arrêter sa carrière. 

Jesse, tu as décidé d’arrêter ta carrière de joueur pour travailler pour le SNB explique nous ce choix ?

Après de longues années dans le circuit, je savais que mes meilleures années étaient probablement derrière moi. J’ai ressenti le désir de me diriger vers quelque chose de nouveau, vers une nouvelle carrière, un nouveau challenge. J’ai commencé petit à petit à penser plus sérieusement à ma reconversion. Puis, suite au départ surprise de Quentin, l’opportunité de travailler pour le SNB s’est présentée. J’ai donc décidé de foncer. Je suis membre du comité directeur depuis 2012, je connais bien le fonctionnement et les enjeux politiques, c’était donc pour moi une évidence d’accepter ce projet. C’est une formidable opportunité d’entamer ma transition vers le monde professionnel.Je sais qu’il y aura beaucoup de travail mais je me sens aussi chanceux de pouvoir continuer une reconversion au contact de sportifs. C’est un sport qui m’a beaucoup apporté et je suis heureux aujourd’hui de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice.

 

Quelle va être ta mission ? 

Je vais être responsable réseau joueurs et relations collectives. En quelques mots, je vais m’occuper d’aller à la rencontre des joueuses et joueurs, de suivre les compétitions et les événements, les accompagner dans la gestion de leurs conflits individuels et apporter mon expertise en matière de projets de reconversion. Je vais aussi défendre leurs intérêts devant les instances : commission paritaire, commission des agents et comité directeur de la LNB. Enfin, dernière facette des missions, les relations avec les autres syndicats, elles sont excellentes et il faut les conserver.  L’éventail des missions est assez large. 

 

Quels sont tes objectifs pour les prochains mois ? 

Le mois d’août est la période charnière de l’activité du SNB, le moment où l’on attaque la tournée des clubs, où l’on rencontre les joueurs de l’équipe de France (la visite aura lieu le 1er août à Pau). Je vais être rapidement mis dans le bain. Notre objectif avec Julie est de passer le plus de temps possible avec les joueurs et les joueuses. Il y a beaucoup d’équipes. C’est un gros challenge mais pas insurmontable.  Ces quelques semaines vont nous laisser le temps de travailler sur la stratégie des futures négociations collectives. Il y a beaucoup de travail chez les hommes et chez les femmes. Collectivement, nous devons avoir conscience qu’il faut être solidaires et soudés pour défendre nos droits. Je vais mettre à disposition du SNB tout mon réseau de joueurs et je suis persuadé qu’ensemble nous construirons de belles choses.

Afficher toutes les actualités