Imprimer

FNASS

logofnass

Fédération nationale des associations et des syndicats de sportifs - Son objectif : défendre les intérêts sociaux et moraux de tout les sportifs professionnels en France

La FNASS a été créée en 1992 grâce à l'initiative de plusieurs syndicats de joueurs, dont le foot, le tennis et le cyclisme. C'est Alain GIRESSE qui a été élu comme premier Président de la FNASS. Le manque d'investissement et de temps a obligé les membres de la FNASS à mettre en sommeil l'association jusqu'en 1999.

1999 : La Convention Collective Nationale du Sport (CCNS)

Le 19 juillet 1999, les syndicats professionnels du football, des jockeys, du cyclisme, du rugby et du tennis se sont réunis pour redonner vie à la FNASS. Cette remise en route de l'association a été marquée par un grand changement, le passage du statut associatif à celui de confédération syndicale de sportifs professionnels, afin de pouvoir représenter les sportifs lors des négociations de la CCNS

Conscient que l'échec de la tentative engagée en 1992 trouvait son origine dans le manque de moyens et la faible disponibilité des bénévoles, nous avons décidé de nous doter d'une structure opérationnelle avec des cotisations obligatoires, des demandes de subventions auprès des instances sportives ainsi que la volonté de mettre en place des actions exceptionnelles, notamment pour nous permettre de financer des emplois.

Plus de 10 ans ont passé et le combat de la FNASS ne s'est pas encore arrêté. Il est toujours aussi important de lutter au quotidien pour que les droits fondamentaux des sportifs soient respectés.

2012 : L'année du changement ?

Depuis maintenant 3 ans les sujets communs entre les différents syndicats de joueurs ne manquent pas. Dopage, représentativité, élection des délégués du personnel dans les clubs et aujourd'hui la garantie de l'intégrité des compétitions sont autant de sujets sur lesquels tous les syndicats ont un intérêt a travailler en commun.

En vue de l'élection présidentielle, les membres de la FNASS ont travaillé sur un livre blanc afin de remettre les sportifs au centre du débat. Il aborde tous les thèmes et fait 45 propositions concrètes à l'attention des hommes politiques. Les principales sont :

  • La modification des conditions d'accès aux fonds de la formation professionnelle.
  • Une réforme en profondeur du système de lutte contre le dopage
  • L'éducation des joueurs sur les risques liés aux paris en ligne
  • La représentativité dans les instances

C'est seulement tous ensemble que les syndicats de joueurs seront entendus.

Newsletter