Contre le premier contrat professionnel des sportifs à 5 ans

21 juin 2018

L’ensemble du Comité Directeur du Syndicat National des Basketteurs exprime son opposition ferme à la proposition d’amendement (n°673) au projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » dont l’objet est la prolongation du 1er contrat professionnel des sportifs de 3 à 5 ans.   

Il est de notre devoir d’opter pour un dialogue constructif afin de réfléchir à la question de la formation des jeunes, sans omettre la participation à cette réflexion des principaux concernés que sont les sportifs.

 « Malheureusement la norme dans le basket c’est plutôt des contrats d’un an. Si l’on va dans le sens de cet amendement, les jeunes joueurs seront dans une situation totalement disproportionnée vis à vis des autres professionnels.

 Il ne faut pas oublier non plus que les joueurs sont potentiellement déjà «bloqués » dans leur club pendant 6 années (4 ans de contrat aspirant puis 2 ans de contrat stagiaire). En allongeant le premier contrat professionnel à 5 ans, leur engagement avec leurs clubs formateurs pourra s’étendre à 11 années. On a déjà fait mieux en terme de liberté de circulation des travailleurs »  s’insurge Amara Sy.

Le Comité Directeur du SNB

Afficher toutes les actualités