Amara Sy, nouveau président du SNB

09 mar 2018

Après 4 années de présidence, Johan Passave-Ducteil a souhaité céder sa place à la tête du SNB. Pour le remplacer, c’est Amara Sy qui a été désigné par le Comité Directeur pour prendre en main la destiné du syndicat. A l’occasion de sa nomination, Amara Sy revient sur son rôle au sein du SNB, sur la nouvelle organisation de la structure et défini la priorité du Syndicat : s’attacher à renforcer la position des joueurs.

 

Amara Sy le joueur, l'adhérent au SNB, maintenant le Président du SNB, qu'est-ce qui t'as motivé à endosser ce costume ? 

J’ai toujours été adhérent au SNB car j’estime qu’il est très important de s’intéresser à ce qui se fait dans notre sport au niveau des instances. J’ai été sollicité par plusieurs membres du Comité Directeur pour m’impliquer d’avantage au niveau du syndicat, et bien évidemment j’ai répondu positivement. Le mandat de Johan arrivant a expiration, ils m’ont désigné pour prendre sa succession. 

Le SNB est là pour faire valoir les droits des joueurs, les défendre, cultiver une solidarité afin de faire avancer le basket en général. C’est une réflexion collective que l’on se doit d’avoir. Personnellement je n’ai jamais eu à faire appel au SNB, car tout cela s’est toujours bien passé dans les clubs où j’ai évolué, mais j’ai toujours adhéré car je défends cette vision collective. Nous avons la chance d’avoir un syndicat organisé dans notre pays, un syndicat fort, là où dans d’autres pays il n’y a pas de telles structures et où les joueurs ne sont pas protégés lorsqu’ils rencontrent des difficultés.

Notre objectif est de travailler tous ensemble, joueurs, entraîneurs, clubs, instances afin de faire avancer le basket français et qu’il continue à grandir.  

 

Président du SNB, mais également président d'un club de NM2, n'y-a-t-il pas la crainte d'un conflit d'intérêt ? 

Sur le terrain je suis polyvalent, c’est à l’image de ce que je suis dans la vie. Je sais faire plusieurs choses à la fois, mais surtout je sais faire la part des choses. Aujourd’hui je suis joueur avant tout. Certes je suis président d’un club mais je reste joueur. Justement je suis le mieux placé car je sais ce que ressentent les joueurs et je sais comment réfléchissent les clubs. Tout le monde n’a pas cette possibilité. 

Je serais le plus juste et plus objectif possible. Je dois d’avantage montrer l’exemple, je me dois d’être exemplaire. 

 

FFBB, LNB, clubs quelle est la place du SNB et des joueurs dans le paysage du basket en France ?

Le SNB n’est pas considéré à sa juste valeur. Les joueurs sont les premiers acteurs de ce sport, il est indispensable qu’ils soient consultés et intégrés à l’ensemble des prises de décisions. 

Ils doivent prendre conscience de l’importance du Syndicat. C’est une force pour eux. Les joueurs veulent que le SNB fasse d’avantage mais pour cela il faut qu’ils s’investissent d’avantage. Tout le monde doit y mettre du sien, une forte mobilisation est nécessaire pour avancer afin qu’un cercle vertueux puisse s’enclencher. C’est justement car tu n’as pas de problèmes qu’il faut t’investir.

 

« Il y a encore trop de sujets sur lesquels les joueurs ne sont pas consultés. »

 

Quels seront les premiers chantiers sur lesquels le SNB va se positionner ?

On va travailler dans la continuité de ce qui à déjà était fait avec les membres du Comité Directeur déjà en place depuis plusieurs années. Beaucoup de sujets sont à l’ordre du jour, on se positionnera dans les prochaines semaines sur chacun d’entre eux afin de faire entendre notre position.

Il y a une volonté de mettre en place un projet politique spécifique pour le SNB sur plusieurs années, ainsi qu’un certain nombre de process qui permettront d’accroître notre efficacité sur l’ensemble des sujets. Il y a encore trop de sujets sur lesquels les joueurs ne sont pas consultés. Ce sera notre ligne directrice : S’attacher à renforcer la position des joueurs. 

Le travail effectué en ce sens par le SNB depuis plusieurs années a été très important, il est nécessaire de poursuivre cette démarche en renforçant les liens qui existent entre les joueurs et le syndicat. Il faut récréer une nouvelle dynamique en leurs permettant de s’investir d’avantage, en favorisant les échanges, et en se rassemblant. Ce sont tous les joueurs qui doivent se positionner pas uniquement les membres du Comité Directeur. 

 

Ton arrivée marque également une évolution dans l'organisation de la structure. Qu'en est-il sur ce point ?

Il y a en effet une réorganisation du Comité Directeur puisque si Jesse Delhomme poursuit son action en tant que vice-président du SNB il est rejoint à ce poste par Alice Nayo, joueuse de Chartes en LF2. Moi en tant que joueur LNB, Jesse joueur de NM1 et Alice en tant que joueuse, nous sommes représentatifs de l’ensemble des basketteurs et basketteuses professionnel en France. 

La nomination d’Alice, ainsi que celle de Margaux Okou au sein du Comité Directeur, montre la volonté du SNB de s’investir d’avantage auprès des joueuses, et cela dans la continuité du travail effectué pour la mise en place d’accords sectoriels dans le basket féminin. Elles ont leur mot à dire, tout le monde doit être représenté pour favoriser l’échange des idées. On parle des joueurs mais il y a aussi les joueuses. Il faut emmener tout le monde avec nous. 

Les membres du Comité Directeur vont encore d’avantage s’impliquer, à l’image de Johan Passave-Ducteil qui poursuit son investissement au sein du Comité Directeur. Il ne faut pas oublier que tout cela est bénévole, ils prennent du temps sur leur temps libre pour mener cette activité. Il est indispensable de montrer l’exemple aux autres joueurs, on est les premiers à le faire en espérant attirer un maximum avec nous.

Le nouveau Comité Directeur du SNB

Amara Sy (Président), Alice Nayo (Vice-Presidente), Jesse Delhomme (Vice-President), Moustafa Diallo (Secrétaire Général), Edouard Choquet (Trésorier), Jean-François Reymond (Trésorier Adjoint), Jacques Alingue, Antoine Eito, Ilian Evtimov, Margaux Okou, Johan Passave-Ducteil et Pierric Poupet.

Présentation du Comité directeur

 

 

Afficher toutes les actualités