Depuis la saison 2013/2014, la LNB a modifié ses règlements sportifs pour favoriser le développement de jeunes joueurs en Pro B, en obligeant les clubs à avoir un centre de formation agréé ou bien 4 joueurs U23 dans leur effectif professionnel. La volonté initiale de la LNB était d’offrir plus de temps de jeu et des responsabilités accrues aux U23 afin de parfaire leur formation.

3 ans après, ces mesures ont-elles réellement eu un impact sur le rôle des U23 en Pro B ? Si l’on regarde attentivement les statistiques, on peut s’apercevoir que ces règlements ne remplissent pas les objectifs fixés initialement à savoir offrir plus d’opportunités aux jeunes et les accompagner vers le haut niveau.

Une situation extrêmement préoccupante pour le SNB.

4, c’est le nombre d’équipes de Pro B où les joueurs U23 jouent plus de 24% du temps de jeu cumulé (Charleville, Denain, Poitiers, Roanne)

7, c’est le nombre d’équipes de Pro B où les joueurs U23 jouent moins de 6% du temps de jeu global de l’effectif (Aix-Maurienne, Boulazac, Bourg-en-Bresse, Fos-sur-Mer, Evreux, Le Havre, Saint-Quentin)

10, c’est le nombre d’équipe de Pro B où les joueurs U23 marquent moins de 9,5% des points de l’effectif.

Les centres de formations ont-ils encore une raison d’être en ProB ??

Les clubs disposant d’un centre de formation agréé donnent 9,6% de leur temps de jeu cumulé aux joueurs U23. Les clubs n’ayant pas de centre de formation agréé donnent eux pour leur part 20,7% du temps de jeu de l’équipe aux U23. Il nous apparaît donc légitime mais aussi totalement paradoxal de nous poser la question de l’utilité des centres de formation en Pro B.

Avec 40 matchs par saison minimum et aucun match européen, la Pro B est l’endroit idéal pour favoriser le développement des joueurs. Cela passe par des réformes profondes, telles que la réduction du nombre de joueurs extra communautaire et une véritable politique de formation qui ne tourne pas nécessairement autour des centres de formation.

Ce championnat doit être un terrain d’expérimentation, comme le sont les 2e division turque ou espagnole. Il faut considérer que 20% du temps de jeu pour les joueurs U23 devrait être une moyenne pour toutes les équipes et non une exception.

 Jeunes Basketteurs en ProB MAI 2017 V3-2

Tag : centre de formation comité directeur formation reconversion BasketAmateur

Mentions légales - Connect

Syndicat national des basketteurs
5 rue des colonnes 75002 paris
Association loi 1901
SIRET 352 118 186 00035
Code APE 9420Z